DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Palestiniens appelés à se prononcer après l'échec du "dialogue national"

Vous lisez:

Les Palestiniens appelés à se prononcer après l'échec du "dialogue national"

Taille du texte Aa Aa

Le président Abbas, chef de file des nationalistes du Fatah, n’est pas parvenu à un accord avec les islamistes du Hamas qui gouvernent les territoires depuis janvier dernier.

Le président de l’Autorité palestinienne leur avait donné dix jours pour modérer leurs positions, faute de quoi il organiserait un referendum sur une initiative de sortie de crise. Initiative élaborée notamment par des cadres de différents groupes palestiniens détenus en Israël. Le document des prisonniers prévoit la fin des attentats en territoire israélien et une reconnaissance implicite de l’Etat hébreu. Inacceptable pour les dirigeant du Hamas qui souhaitent néanmoins poursuivre le dialogue. Khalil al-Haya annonçait hier : “Nous, au Hamas, entendons parvenir à un accord national pour sortir le peuple palestinien de la crise”. Le président Abbas a quarante jours pour organiser un referendum. Un laps de temps que les islamistes comptent mettre a profit pour trouver une issue à la crise politico-financière dans les territoires. Privé d’aide internationale parce qu’il ne reconnaît pas Israël et refuse de renoncer à la violence, le gouvernement Hamas est au bord de la banqueroute. Une situation qui génère des tensions avec les forces de sécurité généralement proches du Fatah. La plupart des fonctionnaires palestiniens n’ont pas été payés depuis le mois de mars.