DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nucléaire : lueur d'espoir du côté de Téhéran

Vous lisez:

Nucléaire : lueur d'espoir du côté de Téhéran

Taille du texte Aa Aa

Pour une fois, Téhéran ne rejette pas en bloc l’offre sur le nucléaire des grandes puissances. Javier Solana, le haut représentant de l’Union européenne, était ce mardi en Iran pour présenter les propositions occidentales, des propositions accueillies d’une façon mitigée par Téhéran.

L’offre des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU, et de l’Allemagne, contient des mesures incitatives, notamment en matière de commerce, pour que Téhéran suspende son enrichissement d’uranium, mais aussi une menace d’action devant l’ONU s’il refuse. Après son entretien de deux heures avec Javier Solana, Ali Larijani, le secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale, a souligné “des pas positifs” dans ces propositions, tout en évoquant “des ambiguïtés, qui doivent être, selon lui, clarifiées”. Les discussions ont été qualifiées de bonnes, par les deux parties. Les Iraniens et Javier Solana ont également convenu qu’il faut encore réfléchir et étudier plus profondément la question. Une lueur d’espoir dans ce dossier qui jusque là a toujours donné lieu à des refus systématiques de Téhéran. Jusqu‘à présent, les plus hauts responsables du pays ont exclu de négocier sur l’enrichissement d’uranium.