DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les droits des homosexuels à nouveau à l'ordre du jour aux Etats-Unis

Vous lisez:

Les droits des homosexuels à nouveau à l'ordre du jour aux Etats-Unis

Taille du texte Aa Aa

A cinq mois d‘élections parlementaires à l’issue incertaine, George W. Bush teste ses supporters en faisant voter aujourd’hui par le Sénat un amendement à la Constitution sur le mariage homosexuel. Plus exactement un amendement qui restreint la définition du mariage à la seule union d’un homme et d’une femme.

Explications de George W. Bush : “Le mariage est l’institution la plus fondamentale de la civilisation et il ne doit pas être redéfini par des juges activistes. Vous êtes ici car vous soutenez fermement un amendement de la Constitution qui définit le mariage comme l’union d’un homme et d’une femme, et je suis fier d‘être ici avec vous”. Pour les opposants au Président américain, il s’agit surtout pour Bush de faire oublier ses problèmes. Harry Reid, sénateur démocrate du Nevada : “De quoi le sénat américain débat-il cette semaine ? D’une nouvelle politique énergétique ? Non. De la guerre qui fait rage en Irak ? Non. De notre dette publique astronomique ? Non plus. Nous allons passer la plupart de la semaine sur un amendement constitutionnel qui va être largement rejeté”. Et de fait, le texte n’a que très peu de chances de recueillir l’approbation des deux tiers du sénat, puis celle de la Chambre des représentants.