DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un geste du gouvernement Irakien pour la réconciliation nationale

Vous lisez:

Un geste du gouvernement Irakien pour la réconciliation nationale

Taille du texte Aa Aa

Ces hommes libérés en gare routière de Bagdad font partie des 2 000 prisonniers Irakiens qui n’ont pas de sang sur les mains et seront relâchés dans tout le pays. Certains n’ont pas vu leur famille depuis des mois, arrêtés au début du conflit dans des conditions très floues. Un rapport des Nations Unies estimait le mois dernier que plus de 28 500 personnes auraient été faites prisonnières en Irak depuis le mois d’avril.

Ce geste du premier ministre Nouri al Maliki intervient alors que le pays est au bord de la guerre civile et que l’opinion internationale découvre de nouvelles atrocités et bavures qui auraient été commises par les soldats américains à l’encontre de la population. Après la tuerie présumée d’Haditha en novembre dernier où les corps de 24 Irakiens dont des enfants et des femmes avaient été filmés, d’autres témoignages troublants ont été rapportés de Bakuba au Nord Est de Bagdad. Cette femme explique que les GI’s ont fait irruption dans sa maison en pleine nuit et qu’ils ont tué plusieurs membres de sa famille et volé l’argent du foyer. Par ailleurs les violences communautaires en Irak continuent de monter d’un cran, cette semaine 9 têtes sans corps ont été retrouvées à Bagdad.