DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sécurité renforcée à Dili

Vous lisez:

Sécurité renforcée à Dili

Taille du texte Aa Aa

Les forces étrangères d’interposition ont passé un accord avec la police timoraise pour mieux coordonner leurs efforts et ramener le calme dans la république indépendante du Timor oriental. Les contrôles ont été renforcés autour de la capitale Dili, endeuillée ces dernières semaines par des heurts particulièrement violents.

Le Timor oriental est en proie à une grande instabilité politique. Le pays a plongé dans la violence aprés la décision du premier ministre Alkatari de limoger près de la moitié de son armée pour insubordination. Les soldats insurgés se plaignaient d‘être victimes de discriminations du fait de leurs appartenances ethniques. La décision du Premier ministre a provoqué la colère d’une partie de la population qui réclame sa tête au Président. Une option rejetée en bloc par le chef du parlement. “Tous les citoyens peuvent exprimer librement leur opinion mais seul le parlement peut statuer sur la légitimité du premier ministre et il a toute notre confiance,” a déclaré Francisco Gutterres. En attendant une décision de l’Onu d’envoyer un contingent pour maintenir l’ordre à Dili, la force internationale continuera d’assurer la sécurité de la population. En un mois les affrontements entre partisans des insurgés et ceux de l’armée régulière ont fait une vingtaine de morts et 100 000 personnes ont été déplacées.