DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les marines américains contraints de quitter la Crimée

Vous lisez:

Les marines américains contraints de quitter la Crimée

Taille du texte Aa Aa

C’est une victoire pour l’opposition pro-russe en Ukraine.Les marines américains stationnés depuis plusieurs jours en Crimée ont commencé à quitter la région sous la pression d’une série de manifestations anti-OTAN.

200 soldats américains ont quitté la ville de Féodosia, ce dimanche matin et l’autre moitié du contingent devrait rentrer au pays demain. C’est au son de cris de joie et de chants patriotiques de l‘époque soviétique que les “marines” ont été contraints de plier bagages. Pour l’instant, le départ des troupes ne remet pas en cause les manoeuvres ukraino-américaines qui doivent commencer prochainement en Crimée, région stratégique rattachée à l’Ukraine dans les années 50 et qui sert de base à la flotte russe en mer Noire.La tenue ou non des exercices conjoints entre Ukrainiens et Américains sera décidée par le Parlement de Kiev dans les jours qui viennent. Les sentiments anti-Otan sont très présents dans cette région russophone de Crimée.Les manifestations contre la présence de soldats américains avaient démarré fin mai, à l’arrivée d’un navire acheminant du matériel de construction pour les manoeuvres.Les militants pro-russes y avaient vu un prélude à l’installation d’une base militaire permanente de l’OTAN sur place.