DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Suicides à Guantanamo : Bush sous pression

Vous lisez:

Suicides à Guantanamo : Bush sous pression

Taille du texte Aa Aa

Le suicide sans précédent de trois prisonniers du camp américain de Guantanamo souligne la position de plus en plus intenable de l’administration Bush. Plusieurs centaines de détenus ont déjà quitté le camp et ont été renvoyés dans leurs pays sans qu’aucune charge ne soit retenue contre eux. Les 460 qui restent sont plongés dans un trou noir juridique.

“Il faut qu’ils soient jugés, réclame le sénateur républicain Arlen Specter, et on n’a pas besoin d‘être sur le sol américain pour le faire. Cela peut avoir lieu à Guantanamo. Car c’est une situation qui ne peut pas durer indéfiniment. Ces trois suicides montrent à quel point leur condition est désespérée, étant donné que ces gars ne sont pas vraiment des boy scouts mais des hommes durs”. Un autre sénateur démocrate a demandé que Guantanamo soit fermé le plus vite possible. Amnesty International le réclame depuis longtemps et dimanche, le secrétaire général de l’Onu l’a aussi souhaité. Le président Bush, qui défendait ce camp bec et ongles au nom de la guerre contre le terrorisme, semble désormais vouloir y renoncer.