DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Matinée sanglante en Irak

Vous lisez:

Matinée sanglante en Irak

Taille du texte Aa Aa

La ville de Kirkouk, jusqu’alors épargnée par les attentats, a été secouée par sept bombes qui ont provoqué la mort d’au moins 24 personnes. Une première explosion s’est produite sur un marché fréquenté par des chiites de la communauté turkmène, une seconde devant les locaux de la police. Un autre attentat avait, plus tôt dans la nuit, frappé la capitale, Bagdad. Visés, un marché dans le quartier de Sadr City (cinq morts), et le quartier résidentiel de al-Mansour (dix morts).

A Washington, on ne baisse pas la garde après la mort d’Abou Moussad al Zarqawi. Le Président américain a convoqué un “conseil de guerre” à Camp David, sa résidence d‘été et compte poursuivre le nouveau chef de la branche irakienne d’Al Qaïda. George Bush a précisé qu’Abou Hamza al Mouhadjir figurait déjà sur la liste des personnes les plus recherchées par les Etats-Unis. Il a d’autre part refusé de céder à la pression populaire en démentant tout retrait américain.