DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Baisse de tensions sur les marchés pétroliers.

Vous lisez:

Baisse de tensions sur les marchés pétroliers.

Taille du texte Aa Aa

A Londres, le prix du baril de pétrole de la mer du nord a reculé de près de quatre dollars en une semaine. Parmi les causes de cette détente, le passage sans danger de la tempête tropicale Alberto dans le golfe du Mexique, Alberto est la première tempête tropicale de la saison cyclonique qui doit durer jusqu’en novembre.

Il y a un an, le prix du baril à Londres était de 55 dollars, un prix qui a nettement progressé l‘été dernier en raison justement des tempêtes tropicales dévastatrices Katrina et Rita. Le prix était reparti à la hausse en début d’année compte tenu des tensions avec l’Iran. Autre facteur d’apaisement, l’Agence Internationale de l’Energie prévoit une hausse modérée en 2006 de la consommation de pétrole aux Etats Unis, le plus gros consommateur de cette énergie au monde.

Réagissant à cette annonce, l’Arabie Saoudite, le premier exportateur de pétrole au monde, n’a pas – selon l’OPEP – augmenté en mai sa production de pétrole.