DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Israël nie toute implication dans le drame de la plage de Gaza

Vous lisez:

Israël nie toute implication dans le drame de la plage de Gaza

Taille du texte Aa Aa

Vendredi dernier, huit Palestiniens, dont cinq d’une même famille, ont été tués. Par un obus israélien, affirment les Palestiniens. Si l’Etat hébreu regrette l’incident, il refuse d’en porter la responsabilité. Ce jour-là, Tsahal a pilonné une zone au nord de la plage, pour mettre fin aux tirs de roquette palestiniens. Six obus ont été tirés, l’un s’est égaré, mais il ne peut pas être tombé sur la foule, selon le rapport d’enquête israélien.

Pour le porte-parole de l’Etat hébreu, Ra’anan Gissin, “des explosifs ont été placés là par les Palestiniens, faire des morts innocents est une action cynique du gouvernement du Hamas”. Une mine ou un obus israélien abandonné et transformé en bombe artisanale ? Marc Galasco, de l’ONG Human Rights Watch croit plutôt à la thèse de l’obus israélien : “Je pense, d’après ce que j’ai vu, que ça a du être tiré par les Israéliens, mais je dois laisser la porte ouverte à d’autres éventualités”. Marc Galasco a fondé ses conclusions sur une enquête sur le lieu de l’explosion, des témoignages, les examens des victimes et des éclats d’obus. La jeune fille dont toute la famille a été décimée sur cette plage a été adoptée par Mahmoud Abbas.