DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pour une prolongation de l'enquête sur l'assassinat de Rafic Hariri

Vous lisez:

Pour une prolongation de l'enquête sur l'assassinat de Rafic Hariri

Taille du texte Aa Aa

Serge Brammertz, chef de la commission d’enquête sur l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri, a présenté son rapport ce mercredi aux membres du Conseil de Sécurité des Nations-Unies. Dans ce rapport, déjà transmis à Kofi Annan, le magistrat belge détaille les circonstances de l’attentat.

“Il s’agissait d’un assassinat ciblé”, affirme-t-il “Vu la quantité d’explosifs utilisée, explique le juge belge, l’attaque ne pouvait que réussir”. Ce rapport a été salué par le Liban et la Syrie, qui ont souligné le caractère professionnel de l’enquête. Serge Brammertz s’est gardé de faire la moindre accusation. Il a fait état d’une amélioration de la coopération de la Syrie avec les enquêteurs. “Il est très clair que M.Brammertz ne dit pas, dans son rapport, que la Syrie a pleinement coopéré”, précise John Bolton, ambassadeur américain à l’ONU. Et le diplomate de reprendre le terme utilisé dans le rapport Brammertz, qui fait état d’une “coopération (de la Syrie) généralement satisfaisante”. En tout cas, le chef de la commission d’enquête soutient la demande du Liban, qui réclame une prolongation d’un an du travail des enquêteurs. Cette demande n’a pas abouti jusqu’a présent.