DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Noël Forgeard, le co-président d'EADS, dément tout délit d'initié de sa part

Vous lisez:

Noël Forgeard, le co-président d'EADS, dément tout délit d'initié de sa part

Taille du texte Aa Aa

En pleine tourmente, Noël Forgeard, le co-président d’EADS, le groupe aéronautique européen a tenté vendredi d‘éloigner les soupçons qui de délits d’initiés qui pèsent sur lui. “Je n‘étais pas au courant, a affirmé Noël Forgeard, des retards de livraisons de l’A380 au moment oú j’ai exercé mes stocks Options”.
Noël Forgeard a par ailleurs accusé Airbus d’avoir trop longtemps caché à sa maison-mère EADS les difficultés qui ont mené au nouveau retard des livraisons de l’A380.
Depuis Janvier, l’action EADS en bourse est malmenée, après un pic à 35 euros en mars, elle est descendue à 21 euros vendredi après une chute de 26% durant la seule séance de mercredi.
Depuis 48 heures il s’agit d’une véritable dégringolade après l’annonce officielle du nouveau retard de 6 mois dans la livraison des super-jumbo
à ses clients.
Le 15 mars 2006, Noël Forgeard a vendu 162.000 stocks options qui lui ont permis de faire une plus-value de 2 millions 500.000 euros . L’action EADS est alors assez proche de son plus haut, elle cote 32 euros. L’Autorité des marchés financiers affirme qu’elle enquête depuis plusieurs semaines sur les variations du titre EADS.
“En l’espace de 15 jours, il y a une série de personnes qui ont levé leur option de stocks options, une série de personnes de la direction Comme par hasard de la direction, affirme l’avocat de l’association syndicale des actionnaires Frédérik-Karel Canoy. Il n’y a pas eu des personnes en dehors de la direction, donc ils avaient une information privilégiée”.
Entre le 15 et le 17 mars, les trois enfants de Noël Forgeard ont également vendu plus de 40.000 actions chacun pour un montant total de plus de 4 millions d’euros : on ne sait pas à quel prix ces actions ont été acquises.