DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Victime de la baisse des prix, le marché de la volaille sera soutenu par des aides européennes

Vous lisez:

Victime de la baisse des prix, le marché de la volaille sera soutenu par des aides européennes

Taille du texte Aa Aa

Les Vingt-Cinq en avaient convenu en avril. Ce mercredi, le montant de la part européenne pour les aides compensant les effets de la grippe aviaire a été fixé : entre 50 et 65 millions d’euros. Les Etats financeront l’autre moitié de l’aide dans les 14 pays qui en ont fait la demande, parmi eux la France. Seront uniquement subventionnés la destruction des œufs à couver, des poussins, et l’abattage précoce de certains élevages. Pas question en revanche de financer la destruction de volaille. Pour la Commission, il faut limiter la production en amont.
Au total, 13 Etats-membres ont été touchés par le virus H5N1 de la grippe aviaire, le plus souvent, il s’agissait de cas isolés sur des oiseaux sauvagse. Mais plusieurs autres pays ont été pénalisés par une baisse de la consommation et des prix, ce qui jusqu’ici ne pouvait pas donner lieu à des compensations européennes.