DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Budapest accueille le président américain sur fond de manifestation anti-Bush

Vous lisez:

Budapest accueille le président américain sur fond de manifestation anti-Bush

Taille du texte Aa Aa

Une manifestation a été organisée par Amnesty International, ce mercredi à Budapest, pour réclamer la fermeture de Guantanamo. 460 personnes sont détenues dans ce camp américain situé sur l‘île de Cuba, sans assistance juridique. Un camp que George Walker Bush affirme vouloir fermer mais il estime qu’il faut d’abord prévoir un cadre juridique pour rapatrier les détenus.

Le président américain est arrivé mercredi dans la capitale hongroise accompagné de sa femme, Laura Bush. Le locataire de la Maison Blanche doit y célébrer le 50ème anniversaire du soulèvement anti-communiste. George Walker Bush déposera ce jeudi une gerbe de fleurs à la mémoire des 2500 insurgés victimes de la répression du soulèvement de 1956. Il rencontrera également le président et le Premier ministre hongrois. Une visite, comme toujours, placée sous haute sécurité. Comme à chacun de ses déplacements le président américain, qui arrive d’Autriche, suscite l’inquiétude des services de police.

Hier à Vienne, où il assistait au sommet Union européenne/Etats-Unis, des milliers de policiers ont été mobilisés pour encadrer les manifestations qui se sont déroulées dans la capitale autrichienne. Scandant des slogans anti-américains, des milliers de personnes ont traversé la ville pour rejoindre le palais impérial dans lequel George Walker Bush a rencontré le chancelier autrichien dont le pays occupe la présidence tournante de l’Union.