DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Zapatero veut apaiser les tensions autour des négociations de paix avec l'ETA

Vous lisez:

Zapatero veut apaiser les tensions autour des négociations de paix avec l'ETA

Taille du texte Aa Aa

Le chef du gouvernement espagnol appelle au “calme et à la sérénité” dans le dossier des pourparlers de paix avec l’ETA. Une déclaration faite ce jeudi par José Luis Zapatero en marge de la visite à Madrid du président argentin Nestor Kichner. Les Espagnols attendaient une réaction du chef du gouvernement, alors que le dialogue pour la paix doit commencer la semaine prochaine.

“Il faut réunir le maximum de volonté politique”, a expliqué José Luis Zapatero qui a tenu à répéter que “la phase de début du dialogue sera une phase longue”. Dans un communiqué publié ce mercredi sur internet, l’ETA a demandé au gouvernement d’arrêter la répression dont l’organisation se dit victime, et de tenir ses engagements, et ce, trois mois après le cessez-le-feu décrété par les séparatistes basques. “Tenir ses engagements, mais lesquels ?” L’opposition demande des explications. Mariano Rajoy, leader du Parti populaire, critique justement l’attitude du gouvernement. “L’ETA fait des reproches au gouvernement en lui disant ce qu’il doit faire, déplore Mariano Rajoy, qui espère dans le même temps que le gouvernement n’a fait aucun compromis avec “l’organisation terroriste ETA”. Le débat relatif au cessez-le-feu a pris un tour plus radical après le coup de filet opéré mardi par les polices françaises et espagnoles à l’encontre des réseaux de financement de l’ETA. Six des septs personnes interpellées ont d’ailleurs été transférées ce jeudi à Paris.