DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Referendum en Italie : nouveau duel Prodi / Berlusconi

Vous lisez:

Referendum en Italie : nouveau duel Prodi / Berlusconi

Taille du texte Aa Aa

Referendum sur la réforme constitutionnelle en Italie : Romano Prodi a ajouté sa voix au camp du non à Bologne, tandis que son prédécesseur à la tête du gouvernement, Silvio Berlusconi, votait oui à Milan.

Constitutionnellement au dessus des partis : le chef de l’Etat, Giorgio Napolitano, faisait partie des premiers électeurs à se rendre aux urnes. Si le oui l’emporte, il perdra son droit de veto sur la nomination et le renvoi des ministres.

La réforme proposée par la droite berlusconienne prévoit par ailleurs de renforcer les pouvoirs du premier ministre et l’autonomie des régions. Le centre-gauche y voit une dérive vers le fédéralisme et l’accentuation de la fracture entre un nord riche, et un sud pauvre.

Pas moins de 50 millions d’Italiens sont appelés à se prononcer d’ici demain 13 heures. Nombre d’entre eux s’avouent déroutés par le scrutin : “ J’ai voté sans savoir vraiment ce que je votais, s’amusait un électeur. Les Italiens ne sont pas capables de comprendre ce genre de referendum. C’est trop compliqué, trop élaboré.”

Et une vieille dame d’ajouter : “ les Italiens veulent seulement être gouvernés. La loi fondamentale doit être observée, par tous les moyens. Je ne comprends pas pourquoi on nous impose ce vote. Enfin, de toute façon, j’ai voté.”

Pour la presse, ce scrutin fait figure de dernier duel entre Romano Prodi et Silvio Berlusconi, après la défaite de ce dernier aux législatives d’avril et aux municipales de mai.