DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Extrême tension au Proche-Orient après l'enlèvement présumé d'un soldat israélien

Vous lisez:

Extrême tension au Proche-Orient après l'enlèvement présumé d'un soldat israélien

Taille du texte Aa Aa
L’Etat hébreu menace de déclencher une opération militaire de grande envergure pour libérer ce caporal qui aurait été enlevé dimanche par un commando palestinien. Tsahal a déployé d’importantes forces militaires près de la bande de Gaza. Un haut responsable israélien affirme qu’“Israël veillera à ce que le gouvernement du Hamas cesse de fonctionner si ce soldat n’est pas rendu vivant”. Ce militaire s’appelle Guilad Shalit, il a 19 ans. Il aurait été enlevé dimanche matin par un commando palestinien lors d’une attaque contre le poste militaire israélien de Kerem Shalom dans le sud de la bande de Gaza. Le premier ministre israélien a demandé l’aide de la communauté internationale. La France oeuvre à la libération du soldat enlevé car il a également la nationalité française. Ehud Olmert, le premier ministre israélien a précisé qu’“aucune personne impliquée dans l’enlèvement et la détention du soldat Guilad Shalit n’aura d’impunité”. L’enlèvement de ce soldat a de nouveau ravivé les tensions inter palestiniennes. Le président Mahmoud Abbas a ordonné au gouvernement Hamas de lancer une vaste opération de recherche dans la bande de Gaza. Des factions armées palestiniennes exigent elles la libération des femmes et des enfants palestiniens détenus dans les prisons de l’Etat hébreu en échange d’information sur le soldat israélien.