DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le litige foncier de Butovo est loin d'avoir trouvé son issue.

Vous lisez:

Le litige foncier de Butovo est loin d'avoir trouvé son issue.

Taille du texte Aa Aa

Butovo est un village en périphérie de Moscou. Et les autorités locales veulent que les vieilles maisons en bois y soient détruites et remplacées par des bâtiments modernes. Mais ce projet de rénovation urbaine est loin d’emporter l’assentiment général des habitants!

Quatre-vingt familles refusent d’abandonner leur maison et leur lopin de verdure. Et elles sont bien décidées à résister. Les autorités de la région ont pourtant proposé de reloger les familles expulsées et de leur donner une indemnité. Certaines ont accepté, mais il y a des irréductibles. Dans ce litige, le maire de Moscou, Yuri Luzhkov, essaye d‘être conciliant. “On va traiter l’affaire avec chaque famille, promet-il. On va travailler dans le cadre de la loi. On va voir ce qui est juste et ce qui ne l’est pas, mais on ne va pas non plus se plier à ceux qui cherchent la petite bête”. Le gouvernement prétend posséder les terres. Pour cela, il invoque une décision de justice rendue le mois dernier. L’enjeu, c’est de pouvoir profiter de la flambée des prix de l’immobilier. Les 80 familles qui résistent, considèrent insuffisantes les indemnités de départ proposées par les autorités. Alors en attendant, elles se sont organisées en groupe de vigilance, pour empêcher la destruction de leurs maisons.