DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Hamas reconnaît implicitement l'Etat hébreu

Vous lisez:

Le Hamas reconnaît implicitement l'Etat hébreu

Taille du texte Aa Aa

Alors que l’enlèvement du soldat Guilad Shalit ravive les tensions avec Israël, les Palestiniens resserrent les rangs. Le mouvement islamiste Hamas, dont est issu le Premier ministre, a fait un pas important hier vers la reconnaissance implicite d’un Etat hébreu.

Ses émissaires ont en effet validé un document d’entente nationale élaboré par des Palestiniens détenus en Israël, déjà approuvé par les autres partis. Le texte stipule l‘établissement d’un Etat Palestinien sur les territoires occupés par Israël en 1967, c’est à dire la Cisjordanie et Gaza, avec Jérusalem pour capitale. Il préconise par ailleurs la formation d’un gouvernement d’union nationale. Cet accord marque une pause dans la lutte de pouvoir que se livrent le Fatah modéré du président Abbas et le Hamas, depuis la victoire de ce dernier aux législatives de janvier. Il constitue aussi une étape vers la reprise du versement des aides financières internationales. Reste encore au Hamas à reconnaître les accords signés par le passé avec Israël et à renoncer à la lutte armée.