DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'affaire Hirsi Ali a eu raison du gouvernement néerlandais

Vous lisez:

L'affaire Hirsi Ali a eu raison du gouvernement néerlandais

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre Jan Peter Balkenende a présenté hier sa démission et celle de son cabinet après avoir perdu le soutien du D66, le plus petit des trois partis qui forment la coalition gouvernementale. Résultat : les trois ministres et secrétaire d’Etat centristes ont quitté le cabinet Balkenende. Un gouvernement devenu minoritaire puisqu’il n‘était plus composé que des chrétiens-démocrates du CDA et des libéraux du VVD, le parti de Jan Peter Balkenende.

“C’est triste d’en arriver là mais nous savons que cela peut arriver en politique”, explique le Premier ministre. “Notre gouvernement a su faire beaucoup de choses, dont nous pouvons être fiers. C’est dommage d’en finir avec ce gouvernement à cause du D66.”

A l’origine de cette crise, la député née en Somalie, Ayaan Hirsi Ali. Cette dernière aurait menti pour obtenir la nationalité néerlandaise. Du coup l’intransigeante ministre de l’Immigration et de l’Intégration a voulu l’expulser ce qui a provoqué la fureur du D66.