DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Intensification des raids israéliens au Proche-Orient

Vous lisez:

Intensification des raids israéliens au Proche-Orient

Taille du texte Aa Aa

Ismaïl Haniyeh et Mahmoud Abbas, le premier Ministre et le président Palestinien, constatent les dégâts. C’est le bureau d’Ismaïl Haniyeh, à Gaza, qui a été frappé ce dimanche par une attaque israélienne, marquant ainsi une nouvelle escalade dans son offensive pour libérer le jeune soldat de Tsahal enlevé il y a une semaine.

Le Hamas ne reste pas indifférent à cette escalade, sa branche armée a menacé de lancer des opérations contre des infrastructures et des bâtiments gouvernementaux en Israël.

Shimon Pérès, vice-Premier ministre israélien, déplore le fait que les médiations internationales n’aient pas fonctionné :

“Le Président Moubarak a essayé de négocier et de trouver un dénouement, mais le Hamas a rejeté toutes ses propositions, Mahmoud Abbas a tendu la main également, mais là aussi ses propositions ont été rejetées et ignorées.”

Shimon Pérès a aussi annoncé que les ministres du Hamas arrêtés ces derniers jours par les israéliens seront jugés pour participation à des actes
terroristes. Tsahal a en effet arrêté jeudi en Cisjordanie 64 officiels du Hamas dont plusieurs ministres du gouvernement palestinien.

Enfin, Shimon Pérès a promis que les opérations militaires sur Gaza s’arrêteraient si le soldat israélien était libéré. Car en attendant, l’armée continue de pilonner le territoire… Le Premier ministre Ehud Olmert a donné l’ordre dimanche à l’armée d’agir “avec toute sa puissance”.