DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Plus que jamais, l'armée israélienne frappe le Hamas

Vous lisez:

Plus que jamais, l'armée israélienne frappe le Hamas

Taille du texte Aa Aa

Un Palestinien a été blessé dans la nuit de dimanche à lundi dans un nouveau raid aérien contre un local du Hamas à Gaza.
L’armée israélienne a confirmé avoir visé ce bureau d’information du mouvement islamiste. Un dépôt de munitions a également été pris pour cible à Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza. Et à Beit Lahyia, trois Palestiniens ont été blessés par des éclats d’obus.

L’offensive militaire continue plus que jamais donc pour libérer le caporal Gilad Shalit, enlevé la semaine dernière.
Réaffirmation du vice-Premier ministre israélien Shimon Pérès : “Le gouvernement palestinien est devenu celui de la terreur, ainsi nous devons prendre toutes les mesures nécessaires pour l’arrêter. Et c’est ce que nous sommes en train de faire. Nous le faisons graduellement, avec précaution.”

Le Premier ministre Ehud Olmert est même allé encore plus loin, en indiquant que la clé pour résoudre la crise se trouvait à Damas, en Syrie, où sont basés plusieurs responsables du Hamas.

Après la frappe de dimanche contre le bureau du Premier ministre palestinien, Ismaïl Haniyeh, la branche armée du Hamas a mis en garde Israël contre des représailles sur les infrastructures et bâtiments gouvernementaux. D’autres opérations israéliennes sont aussi menées dans l’ensemble des territoires palestiniens comme à Naplouse, en Cisjordanie, où des heurts ont éclaté lorsque les soldats ont arrêté un activiste des Brigades des Martyrs d’al-Aqsa.