DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ultimatum lancé par les ravisseurs d'un soldat israélien a expiré

Vous lisez:

L'ultimatum lancé par les ravisseurs d'un soldat israélien a expiré

Taille du texte Aa Aa

L’Etat hébreu, a refusé de libérer des centaines de détenus palestiniens, comme l’exigeaient les trois factions qui ont revendiqué le rapt. Israël a en revanche multiplié les frappes contre le nord de la bande de Gaza cette nuit encore. L’université islamique de Gaza, considérée comme un bastion des radicaux du Hamas, a été touchée. Le bâtiment était vide mais non loin de là un activiste a été tué dans un échange de tirs.

Depuis une semaine Tsahal encercle et pilonne la bande de Gaza à la recherche de Gilad Shalit. Ce caporal israélien a été enlevé par les Comités de la résistance populaire, l’Armée islamique et les Brigades Ezzedine Al-Qassam, branche armée du Hamas au pouvoir qui n’ont pas précisé quel sort ils réservaient à l’otage.

Un activiste de l’Armée islamique a toutefois déclaré qu’aucune information concernant Gilad ne serait désormais fournie à Israël.

De son côté l’Etat hébreu a capturé trois policiers palestiniens, membres de la branche armée du Fatah, en Cisjordanie. Tsahal les soupçonne d’avoir assassiné un colon israélien le 25 juin dernier.