DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pour la troisième fois en huit ans, la Macédoine change de gouvernement

Vous lisez:

Pour la troisième fois en huit ans, la Macédoine change de gouvernement

Taille du texte Aa Aa

Les électeurs du petit pays de l’ex-Yougoslavie ont choisi Nikila Gruevski, futur Premier ministre de centre-droit. Avec 55 sièges sur 120, il devra constituer une coalition pour gouverner. Il succède au social démocrate Vlado Buckovski, victime de ses mauvaises performances économiques. La Macédoine est, entre autres, rongée par 30% de chômage. Son objectif désormais est de rentrer dans l’Union européenne et l’OTAN, et ces élections faisaient figure de test. Le président du pays, Branko Crvenkovski, espère que Bruxelles aura remarqué leur bon déroulement, pour que la Macédoine poursuive son chemin vers ces adhésions.

Mais ici on attend surtout une amélioration du quotidien. “J’attends un changement parce que la pauvreté est insupportable”, dit un électeur. “J’espère qu’on va avoir de meilleures retraites, plus de travail et des salaires plus élevés”, rajoute une dame âgée. Ici, on gagne en moyenne 240 euros par mois. La Macédoine est l’un des pays les plus pauvres d’Europe, avec un PIB par habitant d’environ 1800 euros, dix fois moins qu’en France par exemple.