DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Premier pas officiel pour la paix au Pays basque espagnol

Vous lisez:

Premier pas officiel pour la paix au Pays basque espagnol

Taille du texte Aa Aa

Première réunion hautement symbolique au Pays Basque espagnol qui vise à officialiser le lancement du processus de paix. Le Parti socialiste basque et le mouvement Batasuna, vitrine politique de l’ETA, ont eu des entretiens jeudi matin dans un hôtel de Saint Sébastien. Batasuna, pourtant interdit d’activités politiques depuis 2003, a été autorisé à participer à cette réunion par le juge espagnol en charge du terrorisme à l’Audience nationale, Baltasar Garzon. Arnaldo Otegi, le chef de Batasuna, a qualifié cette rencontre “d’historique, une rencontre qui allait permettre d’ouvrir un dialogue multilatéral”.

“C’est une trahison, proteste la mère d’une victime. Mon fils n’est pas mort pour être trahi de cette façon !” La colère des associations de victimes du terrorisme en Espagne est soutenue par l’opposition de droite, le Parti populaire qui a rompu tout dialogue sur le dossier du terrorisme avec le gouvernement socialiste. Ce dernier, depuis la trêve de l’ETA, espère convaincre les indépendantistes basques de renoncer à la violence.