DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un an après les attentats, Londres se fige dans le souvenir

Vous lisez:

Un an après les attentats, Londres se fige dans le souvenir

Taille du texte Aa Aa

12 heures à Londres. Il y a un an jour pour jour, la capitale britannique était frappée au coeur par quatre attentats… Et c’est tout le pays qui a rendu hommage à ses victimes en observant deux minutes de silence.

Emotion, recueillement, quand les cloches de Big Ben ont rappelé aux Britanniques les douleurs infinies du 7 juillet 2005, quand quatre kamikazes se faisaient sauter en pleine heure de pointe dans trois rames de métro et le bus no 30, faisant 52 morts et plus de 700 blessés .

King’s Cross, Russel Square… Partout, la ville s’est figée , et le pays tout entier, pour marquer sa solidarité. A Edimbourg, la famille royale a aussi rendu un hommage aux victimes au cours d’une cérémonie à la cathédrale Saint Giles.