DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Réforme du système fédéral allemand

Vous lisez:

Réforme du système fédéral allemand

Taille du texte Aa Aa

Il aura fallu attendre la grande coalition gouvernementale menée par Angela Merkel pour qu’une reforme historique voit le jour en Allemagne : celle du système fédéral. Evoquée depuis plusieurs années, elle n’avait jamais pu faire l’objet d un consensus auparavant.

La réforme, qui porte sur une nouvelle répartition des pouvoirs entre l’Etat fédéral et les Länders, a été adoptée définitivement par le Parlement, après le vote hier du Bundesrat, la chambre haute. C’est la plus importante modification du système fédéral, imposé par les Alliés après la deuxième guerre mondiale. “Aujourd’hui, on donne un nouvel élan au fédéralisme en Allemagne, a déclaré Edmund Stoiber, le ministre-président conservateur de la Bavière”. Il a ajouté que cette réforme n’aurait pas été possible sans la grande coalition.”

La réforme consiste à donner aux régions plus de compétences et moins de droits de véto concernant les lois fédérales. Le président du parti social-démocrate, le SPD, Kurt Beck, se dit persuadé qu’elle est une preuve que l’Allemagne veut faire de profondes réformes et qu’elle est capable de le faire.

L’un des points les plus controversés de la réforme est le transfert aux régions de la politique d‘éducation. Les Länders les plus pauvres craignent une éducation à deux vitesses. Les Etats fédérés obtiennent entre autres la gestion des prisons. En contrepartie, 30% des lois fédérales seront soumises à l’approbation des Länders au lieu de 60%.