DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tournant majeur dans l'orientation politique de l'Ukraine

Vous lisez:

Tournant majeur dans l'orientation politique de l'Ukraine

Taille du texte Aa Aa

Un accord de coalition a en effet été signé hier entre le Parti des Régions, le parti communiste et le parti socialiste, faisant passer ainsi la majorité parlementaire du camp pro-occidental au camp pro-russe. Viktor Ianoukovitch, leader du parti des Régions, devrait donc se voir proposer le poste de Premier ministre, il a estimé que sa coalition était en mesure de résoudre la crise politique et économique de l’Ukraine et restaurer l’ordre.

Jeudi, Alexander Moroz, chef des socialistes, a été élu président du Parlement avec le soutien de l’opposition pro-russe, une élection qui a valu aux socialistes de se faire traiter de traitres par les membres de l’ex-coalition orange. C’est un peu la panique chez les acteurs de la Révolution Orange de 2004, Viktor Ioutchenko, le président ukrainien, a menacé de dissoudre le Parlement, quant à Ioulia Timochenko, elle sait déjà qu’elle ne sera pas Premier ministre comme prévu.

Désormais, il appartient au Président ukrainien de rejoindre ou non la nouvelle coalition pro-russe et former ainsi une grande coalition… Quitte pour l’Ukraine à mettre beaucoup d’eau dans son vin.