DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle escalade dans la violence interconfessionnelle en Irak

Vous lisez:

Nouvelle escalade dans la violence interconfessionnelle en Irak

Taille du texte Aa Aa

Pour la première fois, des chiites armés et masqués ont assassiné froidement des passants, à Bagdad, pour la seule raison qu’ils étaient sunnites. Certains éléments de ces commandos sont même allés chercher leurs victimes dans leurs maisons. “Quel crime mon peuple a-t-il commis, je vous le demande ? Même le garagiste a été tué. Il est innocent. Le gouvernement devrait faire quelque chose face à cette terrible situation.”

En tout, au moins 42 personnes ont été tuées parmi lesquelles des femmes et des enfants. Le quartier Jihad, dans l’ouest de la capitale, est majoritairement sunnite mais des chiites y vivent également. “Ils m’ont dit que je trouverais le corps de mon mari à la morgue. Est-ce comme ça que ça devrait se passer ? Est-ce cela l’islam ?”

Les hommes armés avaient installé des barrages. Ils ont demandé aux passants leurs papiers afin de savoir s’ils étaient sunnites. Ces derniers mois, plusieurs chiites du quartier avaient été tués. Mais la tuerie semble surtout répondre à un attentat à la voiture piégée qui a tué 3 personnes samedi dans une mosquée chiite.