DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une panne du système de commande des freins serait à l'origine du crash de l'A310 dimanche matin à Irkoutsk qui a fait au moins 124 morts

Vous lisez:

Une panne du système de commande des freins serait à l'origine du crash de l'A310 dimanche matin à Irkoutsk qui a fait au moins 124 morts

Taille du texte Aa Aa

L’appareil est sorti de la piste après avoir pourtant réussi son atterrissage. L’Airbus a décollé de Moscou samedi pour rejoindre la Sibérie. De nombreux vacanciers se rendaient dans la région du Lac Baïkal, parmi eux une quinzaine d’enfants. L’appareil a percuté un mur en béton et puis a terminé sa course dans deux garages qui entreposaient du carburant. Les réservoirs de l’avion de la compagnie S7- Sibir contenaient encore une tonne de kérosène. Les explosions ont été très violentes et d’immenses flammes orange ont dévoré la carlingue.

Près de 70 passagers ont pu s‘échapper de cet enfer. Les pompiers ont mis 3 heures à contenir l’incendie et les équipes ont attendu que les amas de taule refroidissent pour dégager les corps. Parmi les personnes qui se trouvaient à bord de l’avion douze ressortissants étrangers dont 7 sont hospitalisés. Mais pour le moment, le bilan de cette catastrophe reste provisoire. Et 3 passagers ne figuraient pas sur la liste d’embarquement. Le président russe Vladimir Poutine a décrété une journée de deuil national pour rendre hommage aux victimes. Le groupe Airbus a annoncé par ailleurs qu’il dépêchait ses experts en Sibérie pour apporter un soutien technique.