DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Condamnations unanimes des attentats

Vous lisez:

Condamnations unanimes des attentats

Taille du texte Aa Aa

Cette série d’attentats à Bombay a provoqué de très nombreuses réactions d’indignation, en premier lieu, évidemment, en Inde. Pour Shivraj Patil, ministre de l’Intérieur, il faut aller de l’avant. “Les habitants de Bombay ont déjà eu à faire face à un drame similaire il y a plus de dix ans”, explique-t-il. Il se dit persuadé qu’ils ont “la volonté et le courage” de faire face à la situation. “Ils vont reprendre une activité normale, sans succomber à la menace terroriste”, prédit-il.

Ces attentats n’ont pas encore été revendiqués. Mais beaucoup évoquent la piste des rebelles séparatistes du Cachemire, la région frontalière avec le Pakistan. Au Pakistan justement, même tonalité que partout ailleurs : une très ferme condamnation de ces attentats.

En déplacement à Washington, le chef de la diplomatie Kursheed Kasuri a dénoncé tout recours au terrorisme. Il a ainsi appelé New Delhi à rejoindre Islamabad pour lutter contre l’extrémisme qu’il soit islamiste ou hindou. De toutes les capitales sont envoyés des messages de condamnation des attentats et de condoléances au peuple indien. Condoleeza Rice, chef de la diplomatie américaine, a ainsi formulé un message de soutien. “Nous sommes aux côtés de l’Inde dans la guerre contre le terrorisme, a-t-elle affirmé. Ce qui s’est passé montre que de tels actes peuvent se produire partout dans le monde et toucher des personnes innocentes. Nous apportons tout notre soutien à l’Inde dans cette épreuve.”