DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Aucun répit dans le ciel de Gaza

Vous lisez:

Aucun répit dans le ciel de Gaza

Taille du texte Aa Aa

Israël poursuit et même intensifie ses raids aériens contre la Bande de Gaza. Dans la nuit de mercredi à jeudi, une nouvelle attaque a visé le ministère palestinien des Affaires étrangères. Pourquoi cette cible ? Parce qu’aux yeux d’Israël, le chef de la diplomatie palestinienne est un des leaders les plus extrémistes du Hamas. A priori, personne ne se trouvait dans le bâtiment au moment du tir. En revanche, au moins 10 personnes ont été blessés dans les environs.

Pour le porte-parole du ministère palestinien des affaires étrangères, ce nouveau raid prouve que le “gouvernement d’occupation (israélien) continue sa campagne de terreur et de guerre” contre les Palestiniens. “Israël refuse toute perspective d’arrangement, dit-il. Tout ça pour continuer cette guerre, avec les meurtres, les sabotages et la destruction de notre peuple”.

L’offensive militaire israélienne a commencé il y a 15 jours. Son but : récupérer un soldat kidnappé par un commando palestinien dans la bande de Gaza. Les tirs de cette nuit ont détruit plusieurs habitations qui se trouvaient à proximité du ministère. Les blessés sont tous des civils. Mercredi, les bombardements ont été particulièrement sanglants. 24 personnes ont été tuées rien que dans la bande de Gaza. Il s’agit du bilan le plus lourd depuis le début de l’offensive israélienne.