DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Israël impose un blocus au Liban et multiplie les raids

Vous lisez:

Israël impose un blocus au Liban et multiplie les raids

Taille du texte Aa Aa

La presse israélienne parle déjà de guerre entre Israël et Beyrouth. L’Etat hébreu impose un blocus terrestre, maritime et aérien au Liban. Depuis mercredi, l’armée israélienne a effectué une quarantaine de raids aériens. Parmi les sites touchés, l’aéroport international de Beyrouth, qui a du être fermé au trafic bloquant des milliers de passagers.

Des ponts et des routes ont également été détruits au Sud-Liban et des maisons ont été prises pour cibles. Ces bombardements ont causé la mort d’une cinquantaine de civils libanais, dont des enfants.

Ces dernières heures, la situation n’a cessé de dégénérer. La marine de guerre israélienne a pénétré dans les eaux territoriales libanaises afin de contraindre le gouvernement de Beyrouth à prendre ses responsabilités au Sud-Liban. Israël veut récupérer ses deux soldats enlevés mercredi par le Hezbollah.

La banlieue sud de Beyrouth, bastion du Hezbollah où se trouve la télévision Al-Manar a également été prise pour cible. Le siège du commandement du mouvement radical libanais est également dans ce quartier. D’autres raids sont imminents. Israël a prévenu Beyrouth en lui demandant d‘évacuer la banlieue Sud de la capitale.

La France et la Russie “condamnent” les bombardements israéliens. Washington appelle “toutes les parties à la retenue tout en reconnaissant le droit d’Israël à se défendre”.

La Ligue Arabe va se réunir en urgence samedi au Caire pour examiner la situation.