DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président Iouchtchenko ne veut pas de Ianoukovitch comme Premier ministre

Vous lisez:

Le président Iouchtchenko ne veut pas de Ianoukovitch comme Premier ministre

Taille du texte Aa Aa

La tempête politique continue de souffler au sein du Parlement ukrainien. Le travail des députés est constamment interrompu par des bousculades et des sirènes depuis le début de la semaine. Le camp orange issu de la révolution de fin 2004 est à l’origine de ces perturbations. Il appelle à de nouvelles législatives, seulement un peu plus de trois mois après celles du début de l’année.

Le président ukrainien Viktor Iouchtchenko agite en effet la menace d’une dissolution du Parlement. Il a refusé catégoriquement ce jeudi de nommer au poste de Premier ministre le chef du camp adverse, Viktor Ianoukovitch, désormais à la tête d’une coalition parlementaire majoritaire. “Il n’y a pas de doute à avoir, a expliqué Viktor Iouchtchenko, le président que je suis utilisera l’instrument qu’il a à sa disposition pour dissoudre le Parlement. Cet instrument sera utilisé mais seulement en dernier recours, si la crise n’est pas résolue par d’autres moyens”. La crise prend en tout cas des airs de déjà vu en Ukraine. Des centaines de personnes se retrouvent chaque jour pour manifester dans le centre de Kiev, mais cette fois les partisans de Viktor Ianoukovitch semblent prendre le dessus. Ils sont plus nombreux et ont même installé des tentes, comme le faisaient leurs rivaux durant la révolution orange.