DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Israël veut "éliminer" le chef du Hezbollah


monde

Israël veut "éliminer" le chef du Hezbollah

L’aviation israélienne cible un quartier en particulier du sud de Beyrouth, où se trouvent plusieurs bureaux du Hezbollah, dont celui de son chef, Hassan Nasrallah. Ce dernier a été directement menacé de mort ce vendredi par le ministre israélien de l’Intérieur, qui a promis “de lui régler son compte”. Israël estime en fait que le groupe radical libanais a cassé les règles du jeu à la frontière, en enlevant ses deux soldats. L’Etat hébreu se montre maintenant déterminé à éloigner le Hezbollah du Liban sud.

Avec une vidéo filmée depuis les cockpits des chasseurs israéliens, Tsahal veut démontrer qu’elle vise essentiellement les positions des combattants du Hezbollah, d’où sont tirées les roquettes de type Katioucha en direction du nord d’Israël. Mais l’artillerie et la marine israéliennes pilonnent aussi les abords de plusieurs localités du Liban sud près de la frontière. Et dans la capitale Beyrouth, l’aéroport n’en finit pas d‘être bombardé.

L’Etat hébreu, critiqué par plusieurs pays qui parlent de riposte disproportionnée, pourrait être encore plus montré du doigt si les pertes civiles sont trop grandes. Le Premier ministre Ehud Olmert évoque un éventuel cessez-le-feu mais pose trois conditions : la libération des deux soldats, l’arrêt des tirs de roquettes et l’application d’une résolution de l’Onu sur le désarmement du Hezbollah.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Aucun répit dans le ciel de Gaza