DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La crise au Proche-Orient bouleverse l'ordre du jour du G8

Vous lisez:

La crise au Proche-Orient bouleverse l'ordre du jour du G8

Taille du texte Aa Aa

George W.Bush est arrivé vendredi à Saint-Petersbourg en Russie, dans la ville natale de Vladimir Poutine. Les deux présidents se rencontrent pour évoquer l’actualité internationale, l’adhésion à l’OMC de la Russie qui semble acquise et pour un dialogue difficile sur les réformes démocratiques.

L‘énergie qui devait être au cœur des discussions sera débattue sous l’angle du pétrole dont les cours battent des records alors qu’Israël est engagé sur deux fronts : au Liban et dans la Bande de Gaza. Le président russe a profité d’une rencontre avec des jeunes du monde entier pour réaffirmer la position de Moscou face à l’escalade de la violence dans cette région.

Vladimir Poutine a adopté un ton neutre se muant en arbitre entre des Européens qui jugent l’intervention israélienne “disproportionnée” alors que les Etats-Unis et le Canada soutiennent l’Etat hébreu et rappellent “son droit à se défendre”. Le président russe appelle à l’arrêt des combats au Liban.

C’est dans ce contexte tendu que les débats vont se dérouler sur fond de manifestations anti-G8. Des manifestations très encadrées par la police russe. Jeudi, deux journalistes allemands ont été arrêtés et condamnés à dix jours de prison pour avoir couvert ces défilés. Reporters sans Frontières appellent à leur libération et au respect de la liberté de la presse en Russie.