DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Raids israéliens au sud de Beyrouth

Vous lisez:

Raids israéliens au sud de Beyrouth

Taille du texte Aa Aa

Ce matin avant l’aube, l‘état hébreu a visé dans la banlieue sud chiite de Beyrouth, le quartier général du Hezbollah. Il a menacé d‘éliminer son chef Hassan Nasrallah. L’aviation israélienne a détruit ou endommagé également des ponts et des routes, notamment celle qui mène à l’aéroport international de Beyrouth et l’autoroute allant de la capitale libanaise à la capitale syrienne, Damas.

D’après la police libanaise, ces raids sur la banlieue sud chiite de Beyrouth ont fait ce matin au moins 50 blessés, des civils. Le gouvernement libanais s’est tourné hier vers le Conseil de Sécurité de l’Onu pour obtenir un cessez-le-feu et la fin du blocus maritime et aérien imposé par Israël.

L’offensive est une des plus violentes de l‘état hébreu contre le Liban depuis une décennie. Une offensive lancée après l’enlèvement de deux soldats israéliens par le Hezbollah. En frappant le Liban, le gouvernement israélien veut selon ses mots, “contraindre Beyrouth à prendre ses responsabilités” au sud du pays, où s’active le Hezbollah…

Dans la région, la tension monte. L’Iran a mis en garde Israël contre une frappe sur la Syrie. Téhéran estime qu’une telle frappe serait considéré comme une attaque contre l’ensemble du monde islamique.