DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une vingtaine de localités bombardées par le Hezbollah au nord d'Israël

Vous lisez:

Une vingtaine de localités bombardées par le Hezbollah au nord d'Israël

Taille du texte Aa Aa

les habitants du nord d’Israël, comme ici à Nahariyah, ont pu constater les dégâts occasionnés la veille par les tirs de roquettes libanaises. Pour la première fois, c’est en plein centre ville d’Haïfa que des projectiles se sont abattus. Deux civils israéliens sont morts et plus d’une centaine ont été blessés hier dans cette localité.

Israël pense que plus de 130 roquettes ont été tirées du sud-Liban en 48 heures, elles auraient touché en tout une vingtaine de localités. Ce matin une nouvelle salve de cinq roquettes s’est abattue à Safed, dans le nord d’Israël, sans faire de blessés. Un kibboutz a aussi été touché près de la frontière libanaise par deux roquettes de type Katioucha, des engins russes datant de la seconde guerre mondiale.

La population de la région a reçu des instructions spécifiques : dormir dans les abris, ne pas sortir… Certaines parties de Haïfa ont ausi été évacuées. Certains pourtant, prennent leur mal en patience :

“Bien sûr ce n’est pas une situation très facile, mais nous pouvons la surpasser et aller de l’avant”, estime cet homme.
Cet autre ne veut as partir : “Mo,i personnellement, avec ma famille, je vais rester ici. Pas question de partir.”

Des bus ont été affrétés pour permettre à la population de descendre vers le sud, hors de portée des missiles libanais.
Pour ceux qui ont choisi de rester, il faut s’organiser. Les autorités ont permis à une partie des habitants du nord d’Israël, de sortir pour se ravitailler. Les habitants de Nahariyah, eux, ont interdiction de sortir.