DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le nord d'Israël bénéficiait ce matin d'un calme relatif

Vous lisez:

Le nord d'Israël bénéficiait ce matin d'un calme relatif

Taille du texte Aa Aa

En ce samedi de shabbat dans la localité de Kyriat Shmona, les commerces sont fermés et les rues sont vides. Ce matin tout de même, une trentaine de roquettes ont franchi la frontière en provenance du Liban et ont atterri en Israël, blessant légèrement plusieurs personnes. Certaines ont même atteint la ville de Tibériade, à 35 km de la frontière avec le Liban, ce qui constitue le tir le plus profond du Hezbollah jusqu‘à présent.

La population, pour celle qui n’a pas fui le nord, a passé la nuit dans les abris anti-aériens, la vie s’y organise petit à petit et les célébrations de Shabbat s’y déroulent en sécurité.

Plusieurs localités sont toujours concernées par cet état d’urgence dans le nord d’Israël. Depuis mercredi, plus de 300 engins explosifs ont été tirés depuis le sud du Liban. Une centaine pour la seule journée d’hier. Hier toujours, une vieille femme et un enfant sont morts dans ces attaques à Méron.