DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

5ème jour de bombardements sur Beyrouth et le sud-Liban

Vous lisez:

5ème jour de bombardements sur Beyrouth et le sud-Liban

Taille du texte Aa Aa

Voilà 5 cinq jours que la capitale libanaise Beyrouth, mais aussi les villes, les villages du pays sont bombardés par l’armée israélienne. La liste des victimes s’allonge : plusieurs dizaines de civils tués et blessés ce dimanche lors d’opérations menées par Israël, en représailles des tirs de roquettes du Hezbollah sur Haïfa.

Un responsable militaire libanais affirme que l’aviation israélienne utilise des bombes à charges spéciales, autrement dit des armes prohibées par les conventions internationales. En tout cas, les bombardements défigurent chaque jour un peu plus la capitale libanaise. Face à la menace permanente d’attaques israéliennes, les Libanais essayent de trouver refuge dans d‘éventuelles zones encore épargnées. Beaucoup ont fui le sud du pays, considéré comme un bastion du Hezbollah et donc pilonné par Israël.

Les réfugiés tentent également de rejoindre la Syrie. Ainsi cet homme qui explique que les bus sont pris d’assaut par les habitants, et de fait, les prix sont très élevés. Un peu plus loin, un autre homme témoigne, exaspéré : “La vie ici au Liban est devenue très difficile”, affirme-t-il. “Les gens sont tués. C’est incroyable ce qui se passe ! Ce sont des criminels. Ils tuent des innocents, des femmes, des enfants, des vieillards !” Javier Solana, le Haut représentant de l’Union européenne pour la politique extérieure est arrivée au Liban. Il doit s’entretenir à Beyrouth avec le Premier ministre Fouad Siniora.