DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle nuit de bombardement à Beyrouth

Vous lisez:

Nouvelle nuit de bombardement à Beyrouth

Taille du texte Aa Aa

L’aviation et la marine israéliennes visent en particulier deux quartiers de la banlieue sud de la capitale libanaise. Des bastions du Hezbollah. La télévision du groupe chiite, Al manar, parle du plus violent bombardement depuis le début de l’offensive israélienne mercredi. Le Premier ministre libanais Fouad Siniora a appelé hier à un cessez-le-feu immédiat sous l‘égide de l’Onu.

Les opérations militaires ont déjà fait plus de 100 morts. Hier, 18 civils ont été brulés vifs alors qu’ils fuyaient leur village sur ordre de l’armée de l’Etat hébreu. Un missile tiré par un hélicoptère israélien a frappé de plein fouet le véhicule dans lequel il circulait. Parmi les victimes figuraient 9 enfants de moins de 15 ans.

Ce bombardement a eu lieu prés de Tyr au sud du pays. Les opérations israéliennes touchent désormais l’ensemble du littoral libanais. L’armée israélienne veut imposer un blocus total au pays. Les routes, les ponts sont visés. L’aéroport de Beyrouth est hors d’usage. Les stations services sont elles aussi visées pour empêcher l’approvisionnement en carburant. L’Etat hébreu met désormais en garde l’armée libanaise contre toute riposte. Hier, elle a ouvert le feu sur les avions israéliens. Les troupes du pays du Cédre n’ont pas été visées directement jusqu‘à présent.