DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Beyrouth revit le cauchemar de l'invasion israélienne de 1982

Vous lisez:

Beyrouth revit le cauchemar de l'invasion israélienne de 1982

Taille du texte Aa Aa

Sous les bombes, Beyrouth revit le cauchemar et les années noires de la guerre civile et de l’invasion israélienne de 1982. Les habitants de la capitale libanaise ne connaissent aucun répit. Les rues sont désertées, des quartiers entiers ne sont plus que gravats après les bombardements intenses de Tsahal notamment dans la banlieue sud où se trouve le quartier général du Hezbollah.

Des familles entières comment à évacuer la capitale pour se mettre à l’abri. Un exode qui a également débuté dans les villages libanais proches de la frontière avec l’Etat hébreu. La ville côtière de Tyr abrite à elle seule quelques 25 000 réfugiés dont 10 000 sont arrivés entre dimanche soir et lundi matin. En six jours, les bombardements israéliens ont fait au moins 170 morts civils dont de nombreux enfants.