DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Il y a 70 ans, la guerre civile en Espagne

Vous lisez:

Il y a 70 ans, la guerre civile en Espagne

Taille du texte Aa Aa

Il y a 70 ans, un putsch militaire précipitait l’Espagne dans la guerre civile. La date du 18 juillet a été retenue mais le soulèvement remonte au 17. Tout commence à Ceuta, Melilla et et Tétouan, enclaves espagnoles au Maroc. Les garnisons se soulèvent. Le mouvement suit dans d’autres villes. Mais Madrid et Barcelone notamment restent loyale à la République.

Le général Franco est à la tête des “nacionales”, les forces nationalistes. Les républicains, qui défendent le gouvernement de Front populaire et la République, perdent cette guerre de positions en avril 39. Franco impose une dictature répressive jusqu’en 1975. Les Républicains en feront les frais : répression, prison, exécution, exil.

Le village de Belchite, lieu d’une bataille sanglante, a été laissé en l‘état par Franco. D’anciens habitants, alors adolescents, sont revenus visiter l’endroit. L’un d’entre eux se souvient d’une mitraillette “instalée par les Rouges et qui balayait toute la rue jusqu‘à la place où nous habitions. Ils tuaient tout le monde”.

La guerre d’Espagne fut aussi un conflit international, prélude à la Deuxième guerre mondiale. Le bombardement de Guernica, en mai 1937, par les aviations allemande et italienne est resté un symbole : c’est le premier conflit ou les civils sont directement menacés.

L’URSS a soutenu les Républicains. Des milliers de volontaires se sont engagés dans les Brigades internationales. Penny Faywel, 98 ans, était infirmière. Elle raconte . “Je suis toujours très émue lorsque je repense à tout ça. C‘était il y a de nombreuses années et aujourd’hui c’est du passé. Mais les gens ne savent pas la moitié de ce qui se passe en temps de guerre. La guerre est mauvaise”.
A Londres, ceux qui vivent encore, ont rendu hommage à leurs camarades morts en Espagne. Pour la première fois, l’ambassadeur d’Espagne en Grande-Bretagne était présent.