DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Evacuation en chaîne dans le port de Beyrouth

Vous lisez:

Evacuation en chaîne dans le port de Beyrouth

Taille du texte Aa Aa

Le bal des évacuations se poursuit à Beyrouth. Le port de la capitale libanaise s’est transformé aujourd’hui en zone militaire pour assurer la sécurité des ressortissants étrangers qui souhaitent quitter le pays. Au sol l’activité militaire est frénétique, les quais du port ont été arrangés en pavillons de rassemblement, selon les nationalités. Des hélicoptères, français, britanniques, américains et autres font d’incessants aller-retours.

Bagages dans une main, passeport dans l’autre, ils sont des dizaines de milliers, toutes nationalités confondues, à attendre d‘être pris en charge sur un ferry ou un navire de guerre pour être évacués en direction de l‘île de Chypre. Chypre où viennent d’arriver ces britanniques. Cette femme a du faire preuve de tenacité pour quitter le Liban : “Si je n’avais pas appelé vingt, trente fois par jour je n’aurais jamais pu prendre ce bateau avec mon fils et mon mari. Je serais toujours au Liban. Quand j’ai appris par quelqu’un d’autre qui avait été appelée que ce bateau allait partir, j’ai appelé, appelé, nous étions quatre à la maison à appeler pour les obtenir…”