DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La guerre continue de faire fuir les étrangers du Liban

Vous lisez:

La guerre continue de faire fuir les étrangers du Liban

Taille du texte Aa Aa

Des ressortissants de toutes les nationalités quittent en ce moment le pays, ou du moins tentent de quitter le pays, en effet les voies de sortie du Liban sont surchargées depuis plusieurs jours.

Beaucoup d‘étrangers ont choisi de passer par la Syrie, voisine du Liban. Ils seraient selon Damas plus de 75 000 depuis une semaine.

Les dispositifs sont aériens et maritimes également, ainsi plusieurs ferries font la navette entre Beyrouth et Chypre, d’ailleurs plusieurs milliers de Français doivent être rapatriés de cette manière.

Des évacués australiens attendent pour l’instant dans un hôtel en Jordanie :

“On nous a dit que nous pouvions partir, mais à nos risques et périls, raconte cette femme. Donc c’est nous qui avons pris la décision de partir, quitte à ne pas trouver de moyen de sortir du pays”.

“La situation est très sombre en ce moment, estime cette autre. C’est très inquiètant. Nous avons de la chance d‘être partis mais nous pensons vraiment aux gens qui sont restés au Liban”.

“Ca me brise le coeur de voir le pays déchiré et détruit, raconte une jeune-femme. On m’avait dit que le Liban était magnifique mais je l’ai vu par moi-même, de mes yeux, et c’est vraiment une tragédie”.

Une frégate de la marine de guerre grecque a aussi acosté à Beyrouth pour emporter des évacués. Des évacuations qu’Israël a autorisé, libérant des voies maritimes au large du Liban.