DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les premiers évacués ont rejoint hier leurs foyers

Vous lisez:

Les premiers évacués ont rejoint hier leurs foyers

Taille du texte Aa Aa

Avant d’arriver à bon port, un long périple attend les candidats au départ, à l’image des ressortissants britanniques embarqués mardi dans un navire militaire alors qu’une soixantaine de leurs concitoyens ont fuient Beyrouth la veille. Washington, critiqué par l’opposition pour ses lenteurs, a mobilisé plusieurs hélicoptères et 9 navires. Une fois embarqués, les évacués sont acheminés vers Chypre avant de rejoindre leurs pays d’origine.

Selon le commissaire britannique pour Chypre, “il y a un grand effort international pour assurer le rapatriement des étrangers qui veulent quitter le Liban. Chaque pays se préoccupe avant tous des siens mais coopère également avec les autres”. 450 Français sont arrivés hier à Paris, accueillis par le ministre des Affaires étrangères Philippe Douste-Blazy. 136 personnes, dont 32 Belges ont attéri dans un aéroport militaire près de Bruxelles alors que la plupart des ressortissants américains transitent par Madrid à l’image d’un père de famille qui témoigne : “J’ai honte et je suis désolé en tant qu’Américain que mes impôts aient pu servir à armer et bombarder le Liban, les Libanais et à tuer des civils”. Le personnel de l’ONU doit lui aussi se mettre à l’abri. 445 personnes ont été évacuées hier soir.