DERNIERE MINUTE

Prisonniers de la guerre, des milliers de personnes fuient les bombardements israéliens

Vous lisez:

Prisonniers de la guerre, des milliers de personnes fuient les bombardements israéliens

Taille du texte Aa Aa

Les réfugiés se tournent vers la force de l’ONU au Liban, la FINUL, dans l’attente d’une évacuation qui ne vient pas. Mercredi, plus de 1000 Américains ont été évacués à Chypre par air et par mer. Mais tout le monde n’a pas la même chance et nombreux sont ceux qui se retrouvent désemparés. “J’espère que les Nations unies vont m’aider à partir”, explique une Allemande. “J’espère rentrer en Allemagne. Je ne sais pas comment et je ne sais pas si quelqu’un peut nous aider.”

L’eau, la nourriture, les médicaments, tout manque dans le sud du Liban. Dans le petit village chrétien de Rmeich, plus de 10 000 Libanais sont bloqués, coupés du monde. Ils ont lancé un appel à l’aide. Les convois humanitaires s’organisent. Ici, au Koweït, le Croissant rouge a affrété 17 camions remplis de vivres à destination du Liban.