DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pas de répit cette nuit à Beyrouth

Vous lisez:

Pas de répit cette nuit à Beyrouth

Taille du texte Aa Aa

Israël poursuit son offensive et le Hezbollah maintient sa position alors que des appels et des manifestations se multiplient sur la scène internationale en faveur de la fin des hostilités. Plus de 330 personnes ont perdu la vie au Liban depuis le 12 juillet, date du début de l’offensive contre les bastions du Hezbollah. Le mouvement chiite qui avait provoqué Israël en enlevant deux de ses soldats le 12 juillet a invité des journalistes à constater les dégâts causés par les bombardements israéliens à Beyrouth.

Le Hezbollah a affirmé hier que les soldats israéliens seraient libérés dans le cadre d’un échange de prisonniers et que la structure de son commandement n’avait pas été touché. Les pertes matérielles au Liban sont évaluées à plusieurs milliards de dollars.

Beyrouth ainsi que plusieurs Etats et l’Onu ont demandé hier un cessez-le-feu immédiat tandis que les étrangers continuaient d‘être évacués.