DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dimanche sanglant en Irak

Vous lisez:

Dimanche sanglant en Irak

Taille du texte Aa Aa

Faire le plus de victimes possibles : c’est toujours la même stratégie terroriste en Irak. Stratégie terriblement efficace puisqu’encore ce dimanche, des attentats suicide ont fait énormément de morts : au moins 63 selon le dernier bilan qui n’a cessé de s’alourdir tout au long de la journée.

Deux attentats ont d’abord eu lieu dans la matinée, à deux heures d’intervalle, dans le quartier chiite de Sadr City à Bagdad. Un mini-bus piégé a explosé au milieu de la foule sur un marché, puis une bombe a sauté devant le conseil municipal de Sadr City. Bilan : une quarantaine de morts et plus de 90 blessés. A la mi-journée, c’est une voiture-piégée qui explosé à Kirkouk, dans le nord de l’Irak, devant le tribunal de la ville. Les victimes, une vingtaine de morts et 90 blessés, sont principalement des avocats et des policiers. Au moins 18 blessés sont grièvement touchés.