DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cellules souches : l'UE trouve un compromis opur financer la recherche

Vous lisez:

Cellules souches : l'UE trouve un compromis opur financer la recherche

Taille du texte Aa Aa

Oui au financement de la recherche sur les cellules souches, à condition que cela n’implique pas la destruction d’embryons humains. C’est le compromis sur lequel les 25 ministres européens chargés de la question se sont mis d’accord. Côté porte-monnaie, impossible d‘évaluer le montant du budget. Janus Potoknich, commissaire à la Recherche, explique : “Une partie des 60 pour cent des fonds de notre programme vont à la santé. Mais il n’y a pas une enveloppe consacrée aux travaux sur les cellules souches. Le budget est transversal et fonction des besoins. Une partie du financement des cellules souches peut aller par exemple à la recherche sur l’Alzeimer”.

Par ailleurs, aucune recherche ne sera financée dans un pays interdisant la recherche sur les cellules souches. De même, le clonage humain à des fins reproductrices et la création d’embryons uniquement pour la recherche seront exclus des financements européens.